© Pro Fribourg SGJ
© Pro Fribourg SGJ

La passerelle de Chiètres en sursis

Nous annoncions en septembre 2014 que la passerelle métallique de la gare de Chiètres était sauvée. Aujourd’hui pourtant, rien n’est moins sûr. Lors d'une séance tenue en mars, la présidente de l’association Pro Passerelle Kerzers, Carmen Reolon, annonçait en effet à ses membres que le début des rénovations de cet ouvrage ne commencerait pas en avril, comme cela était prévu. L’association avait pourtant réuni 200'000fr., un montant qui assurait l’entretien de l’ouvrage dans les années à venir. Avec cette garantie financière, les CFF s’étaient engagés à prendre en charge les frais de rénovation. Le revirement de situation est dû au fait que les coûts de rénovation seraient finalement plus élevés que prévu, selon les Freiburger Nachrichten du  9 mars 2016. Carmen Reolon craint que cette nouvelle estimation remette en cause le projet de rénovation dans sa globalité.

Pour rappel, la passerelle fait partie d’un ensemble ferroviaire historique remarquablement conservé, qui comprend la gare (1875), le poste de commande et d’aiguillage (1901), la halle des marchandises (1874), la salle d’attente (1901), le local des conducteurs (1901) et la passerelle piétonne (1909).  Une sorte de petit Ballenberg in situ, qu’il faut à tout prix conserver. 

CALENDRIER