© Eliane Laubscher

La fontaine à Tinguely doit rester aux Grand'Places

Prévu dans le cadre du réaménagement de la place de la Gare, le déménagement de la fontaine à Tinguely serait une erreur morale et urbanistique. Morale car elle porterait une atteinte à la volonté de l'artiste et urbanistique car le "monument à Jo Siffert" n'a pas été créé pour la place de la Gare.  

Au décès de Jo Siffert 1971, l'artiste de renommée internationale Jean Tinguely propose à la ville de Fribourg de réaliser un monument en l'honneur du pilote de course. C'est finalement en 1980 que les discussions reprennent, et d'un commun accord avec les autorités de l'époque, l'artiste décide d'implanter son monument, une fontaine, aux Grand'Places. Et ce pour plusieurs raisons: l'artiste appréciait l'endroit calme entouré de verdure. Il souhaitait aussi que le public se déplace pour admirer sa fontaine, excluant ainsi un lieu de passage. L'emplacement à proximité d'une terrasse de café avait aussi l'avantage de pouvoir laisser jouer les enfants au bord du bassin pendant que leurs parents se délassent à la terrasse du café voisin tout en gardant un oeil sur eux. 

Jean Tinguely accordait une importance capitale à l'implantation de ses oeuvres, qui étaient ensuite créées en fonction du lieu choisi. 

Pour poursuivre dans cet état d'esprit et aller vers des solutions satisfaisantes pour tous, Pro Fribourg, souhaite que le Conseil communal change sa position et qu'il lance un concours international pour doter la place de la gare  d'une oeuvre contemporaine, créée pour ce lieu. Fribourg pourra alors fièrement montrer son ouverture à la culture et marquer cette place d'un geste audacieux du XXIe siècle.

Article à lire dans Pro Fribourg no. 211, disponible dans les principales librairies de Fribourg et Bulle. 

CALENDRIER